Un jour/un poisson

Publié le : 25 février 20202 mins de lecture

Tout est dans le titre. Le peu de sorties effectuées sont difficiles. 1 seul poisson est venu sauver le capot pour chacune d’entre elles.
Fin septembre une petite sortie sur la rivière en 2nd avec manu pour voir à quoi ça ressemble. Un chevesne est venu me voir.
Début Octobre, sortie sur Panthier en barque avec François Deline et mon père. Quelques rares touches et uniquement dans très peu d’eau. François nous fait un bec à peine maillé au mort manié. Mon père qui n’avait pas touché de canne depuis 40 ans se fait couper au ferrage malgré un fluoro 50/100. Je sors le poisson du jour : un bec de 64cm au Salmo slider dans 1m d’eau, ramené sans animation. Sur ma canne casting XXheavy, impression de treuiller une ablette. Journée sympa malgré tout, comme toujours avec François, et sous le soleil…

Sortie au lac de Pont, du bord avec Flo. Le lac, comme tous les autres réservoirs de l’Auxois est quasiment au plus bas en ce moment. Aucun poste d’herbe est en eau. Un peu l’impression de pêcher en piscine. Le meilleur moment de la journée a certainement été la dégustation de l’excellent Kebab de Semur-en-Auxois. Niveau pêche Flo se fera couper sur son ondulante ( c’est ce qui arrive quand on n’utilise pas de bas de ligne ) et décrochera un sifflet sur son Freddy. Je fais l’unique poisson de la journée avec mon sauve bredouille : le TN70.
Vous l’aurez peut-être compris, mes sessions de truite à l’ultra-léger me manquent déjà. Néanmoins, on va persister à faire encore quelques sorties dans les piscines de l’Auxois, on ne sait jamais… Attendre aussi l’arrivée d’eau pour tenter un peu le sandre et peut-être quelques surprises à venir. Pour reprendre la conclusion fétiche de l’Ami Romain : “Never Give Up!”

L’attaque de Mars
Truite dans le morvan sur la cure

Plan du site