Truite & Ammonite shad ( Illex )

Publié le : 24 février 20205 mins de lecture
truite-et-ammonite-shad

Truite & Ammonite Shad

Cet après midi en me rendant à ma rivière, je me suis dis ” tiens et si je testais l’ammonite shad pour changer de mes poissons nageurs ?”. L’ammonite shad, pour ceux qui ne connaissent pas à fait son apparition cette année dans le catalogue Illex. En voyant certaines photos sur le net, c’est un shad qui semble cartonner pas mal sur tous nos carnassiers. Il n’y avait pas de raisons pour qu’il ne séduise pas quelques belles farios…

Ammonite shad en eaux vives

Tout d’abord, dressons un rapide portrait : Corps trapu, annelé, légèrement ventru pour un centre de gravité équilibré vers le bas, une caudale très mobile avec une articulation bien marquée à la moitié du leurre. Une fente sur le dos et une sur le ventre, pour marquer son affinité avec le texan… En regardant ce leurre j’ai l’impression de voir un peu un mix de deux références en matière de shad : le One Up et le Fat Swing Impact : On a là un sacré potentiel !… Si ce leurre d’utilisation polyvalente est redoutable sur tous nos carnassiers, je me suis pour ma part surtout intéressé à un type de montage et animation susceptible de séduire la truite dans les courants. Il y a quelques temps je me suis rodé sur la pêche de la truite au leurre souple où j’avais venté les mérite du Ishad, un leurre typé finesse sans caudale. Avec l’ammonite shad on part sur quelque chose de différent, de plus vibrant et de plus trapu susceptible d’intéresser une belle grosse truite !

Ammonite shad 3″ sur Straight Jig Head 5gr + triple voleur

Je suis parti sur un montage d’Ammonite shad 3″ sur une Straight Jig Head 5gr avec un petit triple voleur fixé au niveau de la queue. J’avais en tête de simplement tester ce montage sur quelques coups puis de repasser au leurre dur. J’arrive donc sur un gros bouillon profond et lance derrière une grosse pierre. Je laisse le leurre descendre tout seul fil tendu. TOUCHE !! C’est une belle truite qui s’est emparée du leurre. J’arrive à la maitriser rapidement, mais je suis en équilibre au milieu de grosses pierres et de gros trous d’eau,  la belle fario fait bien ses 50cm.
Mon montage est parfaitement pêchant dans les courants, notamment grace au choix de la Straight Jig Head. Une tête plombée ronde classique pourrait faire l’affaire mais cette tête plombée Illex apporte un réel plus à la nage de l’ensemble grâce à sa forme particulière qui offre une bonne pénétration dans le courant et donne au leurre un léger wobbling et un joli rolling, presque comme un poisson nageur mais moins extravagant. Ce mouvement fait que la tête plombée produit aussi de petits éclats lumineux avec un peu de soleil, c’est assez intéressant ! Pour aborder les postes, soit je lance “upstream”, vers l’amont et comme la caudale est très réactive, le leurre parvient à nager même en descendant le courant, soit je lance en face de moi pour effectuer une dérive du leurre qui pêche tout seul sans animation dans le courant. C’est assez simple et efficace, je m’applique à passer le plus lentement possible en sachant que l’ammonite est pêchant même dans les courants les plus légers.

Je fais alors une seconde jolie truite de 45 ( avec une tache jaune bizarre sur la joue ) en passant de cette façon, tout doucement au dessus d’herbiers…
Au final une belle sortie de 3h avec des jolis poissons sortis, quelques décrochés également… Surtout un montage de plus dans ma boite qui a acquis toute ma confiance, très polyvalent permettant d’aborder la quasi majorité des postes à truites, que ça soit des courants plus ou moins puissants, par l’amont ou par l’aval, ou bien les marmites à bouillons au milieu des rochers…

Un jour/un poisson
L’attaque de Mars

Plan du site