Pêche de nuit : que dit la loi pour les pêcheurs amateurs ?

Certains amateurs se font couramment prendre par les autorités pour pêche illégale, soit en période interdite, soit dans les lieux où cette activité est prohibée. De plus, la norme veut que la pêche soit réservée à une catégorie de personnes qui doivent remplir certaines conditions avant de pouvoir la pratiquer.  Concernant particulièrement la pêche nocturne, une réglementation de la pêche de nuit doit être prise en compte.

Quelles procédures pour pouvoir pêcher la nuit?

La loi instruit les amateurs de la pêche de nuit sur de nombreux points, notamment sur les périodes et lieux ouverts à cette activité. Mais avant toute chose, le pêcheur doit justifier sa qualité en étant membre d’une association agréée. La détention d’une carte de pêche départementale ou interfédérale est de ce fait obligatoire. Mineure ou majeure, la carte permet l’accès à toute activité de pêche avec une permission de pêche de nuit pour les pêcheurs nocturnes. La permission est délivrée environ une semaine précédant l’activité, plusieurs pêcheurs peuvent  la demander pour le même weekend. En dehors des consignes générales, toute pêche de nuit autre que la carpe est interdite. Les amateurs seront surveillés de près. À preuve de délit, ils seront exclus de l’association et feront l’objet d’une interdiction définitive de pêcher.

Quelle période pour la pêche nocturne?

Le pêcheur de nuit ne doit exercer avant au moins une demi-heure après le coucher du soleil et doit arrêter une demi-heure avant son lever le matin; tout dépassement d’horaire est puni par la loi. Ce règlement est valable pour toute activité de pêche, même les pêches régulières. La période permise reste toujours entre juin et octobre et durant ces quatre mois les pêches de nuit sont autorisées. La réglementation autorise l’activité nocturne durant toute la période d’été. Par ailleurs, faisant partie des espèces vivantes, les espèces aquatiques ont droit à la mise à l’eau des poissons pêchés. Engin, sur le matériel à utiliser,  les sacs de conservation sont interdits, les poissons auront spécialement une épuisette à carpe et un tapis de réception.

Quelques conditions supplémentaires pour la préservation de l’environnement

La réglementation de la pêche de nuit empêche les carpistes à utiliser des appareils jugés perturbants, ceux susceptibles de faire fuir les carpes. Parmi ces derniers, on peut citer les véhicules installés dans la zone, les tentes sauvages, les engins radiocommandés et les animaux non contrôlés. En outre, les appâts utilisés doivent être de nature végétale, soit les graines soit les bouillettes. De la sorte, l’hameçon sera plus simple sans ardillon. Bref, chaque détail de la réglementation a été pensée pour préserver l’environnement et l’évolution de la faune aquatique.

Quels sont les différents types de matelas de réception ?
Comment peser sa récolte de poissons sans sac de pesée ?